Articles

Retrouvez tous les articles, news et vidéos d’Arcanae sur l’Égypte ancienne.

Scan Pyramids - Simon Thuault & ARCANAE

Le 14/03/2018

Notre invité Simon Thuault, Docteur en égyptologie, nous parle de la mission Scan Pyramids.

La mission a débuté sur le terrain à partir de 2015. Elle intègre des scientifiques de différentes nationalités : française, égyptienne (université du Caire et HIP), japonaise et québécoise. Elle a pour but d’étudier certaines pyramides des nécropoles memphites de l’Égypte et en l’occurrence la plus célèbre, la pyramide de Khéops.
Les premiers résultats de la mission sont issus d’analyses thermiques associées à des analyses muographiques, au niveau de l'arête nord-est de la pyramide, qui concerne l’entrée avec les chevrons. Une anomalie derrière la face Nord de la pyramide correspondrait à une cavité dont on ne connaît ni les dimensions, ni l’inclinaison, ni la taille.
Une grande cavité en léger surplomb de la chambre du roi, le « big void », a été découverte grâce à la muographie. C’est grâce à cette technologie que les équipes ont pu trouver ce grand vide dont on ne sait pas exactement s’il est droit ou incliné, s’il est unique ou en plusieurs parties. L’existence de cette cavité a été corroborée par trois équipes différentes. Les restitutions ne montrent pas un emplacement définitif pour le « big void », qui pourrait être plus près de la paroi ou de la chambre du roi.

Après la présentation de la mission et de ses résultats, nous avons entamé une discussion avec Simon Thuault sur les missions précédentes, dans les pyramides de Snéfrou à Dashour, ou plus anciennes dans les puits d’aérations des pyramides de Gîza.
La question des éventuelles fonctionnalités de cette cavité a bien sûr été abordée. S’agit-il d’une chambre funéraire, d’une chambre secrète, d’une pièce remplie de mobilier en or, comme dans la tombe de Toutânkhamon ?
Enfin, nous avons évoqué les technologies en cours de développement qui seront très certainement utilisées pour les prochaines missions (avec le concours de l’INRIA).
Il est indéniable que le mystère des pyramides fascine toujours et que de telles missions peuvent relancer complètement toutes les études autour des pyramides et de l’architecture interne de ces monuments.

Pour plus d’informations sur la mission, consultez :
www.scanpyramids.org